Turks-et-Caïcos – Tragédie en mer: 2 boat-people haïtiens fauchés par la mort, environ une vingtaine arrêtés

Pendant que les députés s’apprêtaient à retourner à leur vomi, dirait à tort ou à raison, l’ancien professeur-président Lesly Manigat, les haïtiens continuent de fuir la misère au péril de leur vie, à la recherche d’un mieux-être sous d’autres cieux pas souvent cléments. C’est le cas de plus d’une vingtaine de compatriotes qui, mardi soir, ont tenté une nouvelle fois l’aventure périlleuse d’atteindre illégalement par mer, les côtes des Iles Turks-et-Caïcos. Malheureusement, deux d’entre eux sont fauchés par la morten sautant du bateau pour échapper aux arrestations. 

Le gouvernement Turks-et-Caïcos lance un avis de recherche pour retrouver la cachette du bateau car les haïtiens ont gagné à la nage le rivage

«Actuellement, dix-huit (18) hommes et une (1) femme ont été appréhendés après le débarquement d’un bateau et sont placés dans un centre de détention. Un homme a dû être hospitalisé pour des soins médicaux. Les recherches se poursuivent vu une persistance que d’autres personnes pourraient être encore à bord du bateau en fuite« , lisons-nous dans un communiqué publié par le gouvernement des Îles Turks-et-Caïcos.

A Government-issued media release said: “Currently eighteen (18) males and one (1) female were apprehended from the vessel landing and are being processed at the Detention centre. One gentleman had to be hospitalized for medical attention. Further searches will continue as others are feared still at large from the vessel.”

Deux des passagers clandestins haïtiens, au moment de l’intervention des garde-côtes Turks-et-Caïcos, étaient déjà morts, a confirmé le rapport tout en spécifiant qu’il s’agit de deux hommes.

Ces haïtiens, poursuit le communiqué officiel, «Afin d’éviter toute capture et d’être placés en détention, ils ont sauté à l’eau et ont commencé à nager en direction du rivage, ensuite se sont perdus dans les buissons à proximité. Les corps des deux personnes décédées ont par la suite été récupérées par des officiers de la marine et remis aux autorités compétentes. »

Au total 64 haïtiens en prison dans les Îles Turks-et-Caïcos

Le nombre de personnes hébergées sur le site géré par le département de l’immigration atteint 64 personnes, ont déclaré les autorités, précisant que l’arrivée de ce dernier groupe de migrants clandestins haïtiens l’a modifié; mais au début de la journée du jeudi, cinq détenus ont fui les lieux.

Signalons que les autorités Turks-et-Caïcos craignent sérieusement qu’il se trouve quelque part sur leur territoire un nombre élevé de sans-papier haïtiens, libres dans la nature.

Interdiction d’héberger des sans-papiers en Turks-et-Caïcos Caicos

Il est également rappelé au public qu’il est illégal d’héberger ou d’aider des personnes en situation irrégulière et que les personnes reconnues coupables d’hébergement sont passibles d’une amende de 20 000 USD ou d’une peine de quatre ans d’emprisonnement, ou des deux, conformément à l’ordonnance sur l’immigration de 2018 ou toute loi, indique le communiqué.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Content is protected !!