Les sénateurs passent d’une séance de ratification de la politique générale à l’ouverture de l’Assemblée Nationale extraordinaire

 Aucun répit n’a été accordé aux sénateurs depuis la fameuse séance de dimanche au cours de laquelle les 4 sénateurs de l’opposition ont tenu la dragée haute à la majorité présidentielle et ont fait avorter la première tentative pour une présentation de la politique générale du premier ministre nommé Jean Michel Lapin.

Lundi, une conférence des présidents spéciale et élargie a permis aux membres de l’opposition radicale du Grand Corps d’obtenir la présidence de trois commissions permanentes importantes, suite à une entente trouvée entre les deux groupes sous la houlette de leur président Carl Murat Cantave.

Ainsi, le sénateur Beauplan a repris le contrôle de l’importante commission des affaires étrangères, Antonio « Don Kato » Cheramy, celle des Affaires Sociales et la commission de la planification et de la coopération externe a été confiée au sénateur Ricard Pierre.

Après avoir pris part lundi à la fermeture de la première session ordinaire de l’année législative, les sénateurs ont lancé une deuxième tentative pour réaliser la séance de ratification de la politique générale de Lapin mardi.

Mais, les efforts de la majorité sont contrés depuis quelques heures par les assauts répétés de l’opposition radicale, renforcée par le sénateur Youri Latortue et Dieupie Cherubin pour renvoyer à la maison les membres du cabinet, arguant que celui-ci est incomplet.

Entretemps, les sénateurs ont dû observer une suspension de séance afin de participer aux cotés de leurs collègues de la Chambre des Députés à l’ouverture de l’assemblée nationale extraordinaire convoquée par le président Jovenel Moïse.

Source.Rezonodwes.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Content is protected !!