Déjà plus de 750 millions d’euros de dons pour reconstruire Notre-Dame

Les fortunes du luxe donnent 500 millions d’euros. Total fait un « don spécial » de 100 millions d’euros. D’autres entreprises s’engagent à aider.

Une souscription nationale, des cagnottes à la pelle, des dons de grosses fortunes et peut-être bientôt une conférence de donateurs. L’incendie de Notre-Dame, joyau gothique symbole de Paris, provoque un élan de solidarité sans précédent.

D’Apple à la Banque centrale européenne en passant par des milliers d’anonymes, les promesses de dons affluent pour rebâtir le monument, atteignant au moins 750 millions d’euros.

Les fortunes du luxe donnent 500 millions d’euros

LVMH, numéro un mondial du luxe, et la famille Arnault à sa tête, première fortune de France, ont annoncé un « don de 200 millions d’euros », la plus grosse somme pour l’heure déboursée pour la reconstruction de Notre-Dame.

LVMH a en outre proposé de mettre à disposition ses « équipes créatives, architecturales, financières » pour aider au travail de reconstruction et de collecte de fonds.

Autre grande fortune du secteur, la famille d’industriels Pinault, qui possède le groupe Kering, a annoncé débloquer 100 millions d’euros via sa société d’investissement Artémis.

Les Bettencourt ont annoncé quant à eux deux dons de 100 millions d’euros, l’un via L’Oréal et l’autre via leur fondation.

Total fait un « don spécial » de 100 millions d’euros

Le PDG du groupe Total Patrick Pouyanné a annoncé sur son compte Twitter, que le groupe, qui se présente comme le « premier mécène de la Fondation du patrimoine », allait faire un « don spécial » de 100 millions d’euros.  Lire la suite sur https://www.nouvelobs.com/ 

error: Content is protected !!