Assad Volcy di prezidan Jovenel Moise pèdi konfyans pèp la, tout kote li pase, yo rele l mantè

Les manifestations pour exiger la démission de Jovenel Moise du pouvoir se sont poursuivies pour la cinquième journée consécutive à Port-au-Prince et dans plusieurs villes de province. Les mouvements de protestation sont émaillés de violence. Dans la ville de Saint-Marc, ce lundi 11 février 2019, les manifestants ont mis le feu à la mairie. Les deux (2) portes principales d’entrée ont été incendiées. Toutefois, les sapeurs-pompiers du commissariat de la ville étaient vite dépêchés sur les lieux et sont intervenus à temps pour circonscrire le feu. D’autres dégâts n’ont pas été enregistrés.

Les bureaux d’électoral communal (BEC) et de l’office national d’identification(ONI) sont logés dans les locaux de la mairie de Saint-Marc.

Des barricades formées de pierres, de carcasses de voitures et de pneus enflammés sont dressées sur les routes de la ville paralysant ainsi la circulation. Alors que des agents de la police tentaient d’enlever certaines embuscades, les manifestants ont lancé des pierres et des tessons de bouteille en direction des policiers qui ont riposté en tirant des coups de feu. Trois (3) personnes sont sorties blessés.

Les activités étaient une nouvelle fois au point mort à Saint-Marc. A l’instar d’autres villes du pays, les banques commerciales, le transport en commun, le secteur commercial informel n’ont pas fonctionné. Les établissements scolaires gardaient leurs fortes fermées.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Content is protected !!