Ethiopie – Crash d’un Boeing 737: Aucun survivant parmi les 157 passagers à bord du vol ET 302

La compagnie aérienne Ethiopian Airlines a déclaré que tous les passagers du vol ET 302/10 qui s’est écrasé dimanche près de Adis-Abeba, ont péri. Boeing s’est dit « profondément attristé d’apprendre le décès des passagers et de l’équipage à bord du vol 302 d’Ethiopian Airlines, un avion 737 MAX 8 »

Dimanche, les 149 passagers et les huit membres d’équipage du Boeing 737 devant couvrir le trajet régulier reliant Addis-Abeba à Nairobi, capitale du Kenya, ont été tués, a annoncé la compagnie dans un communiqué.

L’appareil B-737-800MAX flambant neuf, immatriculé ET-AVJ, a décollé à 8 h 38, heure locale, de l’aéroport international de Bole à Addis-Abeba, et a perdu contact six minutes plus tard, selon les informations fournies par la ligne aérienne de l’Ethiopie.

Concernant les 149 passagers à bord, un premier rapport fait état qu’ils sont des citoyens de plus de 20 pays, y compris l’Ethiopie et le Kenya. Outre les 23 autres pays non cités, on note que des voyageurs originaires du Canada, de la Chine, des États-Unis, d’Italie, d’Inde, de la France, du Royaume-Uni, des Pays-Bas, de Russie, du Maroc se trouvent parmi les victimes.

Les causes de l’accident qui sont pour l’instant inconnues, font l’objet d’une enquête menée par les spécialistes d’Ethiopian Airlines et les services d’urgence du pays.

Le B-737-800Max a commencé à voler en 2016 et l’Éthiopie n’a reçu qu’un tel avion dans sa flotte en juillet dernier.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error: Content is protected !!